Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Depuis 2007, les prix des logements en Israël ont progressé de +84%.

 

Alerte sur la bulle immobilière

Le  FMI a déjà alerté d’une probable bulle dans l’état du proche orient.

Par ailleurs et dans une récente étude, Goldman Sachs indique que les prix immobiliers sont aberrants en Israël.

 

Les principales caractéristiques des marchés immobiliers israéliens

  • Peu de terrains constructibles. Une population d'environ 8 millions d’habitants vie dans une zone plus petite que le New Jersey ou la Sicile. Aussi, la grande majorité des terrains – plus de 90% selon l’OCDE - sont détenus par l’administration foncière d’état.
  • Les prix des logements et des loyers serait surévalués de près de 30% par rapport à leur moyenne entre 2000 et 2014
  • Les taux d’intérêt bas favorisent la hausse des prix immobiliers.Les encours de crédits immobiliers explosent, passant de 21 milliards d'euros en 2004 à près de 52 milliards d'euros en 2014
  • Une situation géopolitique précaire
  • Cette année, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a approuvé des propositions visant à plafonner les prix des logements neufs. Cela pourrait mettre un frein à la hausse.
  • Le nombre de salaire requis pour acheter un logement est en moyenne de 137 mois en Israël  (proche du record de 2010 de 141 mois), et supérieur de 24% à la moyenne des 15 dernières années.
Bulle immobilière en Israel
Bulle immobilière en Israel
Bulle immobilière en Israel
Bulle immobilière en Israel
Bulle immobilière en Israel
Bulle immobilière en Israel
Tag(s) : #Immobilier dans le Monde

Partager cet article

Repost 0