Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La croissance potentielle est un objet économique fétiche. Que l’on y croit ou que l’on y croit pas, il s’impose à nous dès lors que l’on cherche à s’extraire de la conjoncture pour tenter de cerner les fondamentaux de la croissance.

 

Notamment lorsque l’on se demande les traces que laisse la crise sur notre capacité de rebond. Car chacun pressent bien que lorsqu’une crise s’installe, elle dégrade la ressource humaine, elle détruit du capital humain, elle étend l’inemployabilité des chômeurs longue durée.

 

Elle induit des destructions de capital, et surtout un vieillissement des installations. Elle décourage la prise de risque et in fine notre potentiel d’innovation. Elle provoque en somme des phénomènes difficilement ou lentement réversibles. Et tout l’enjeu de l’estimation de la croissance potentielle est de mesurer cette érosion maligne de notre possibilité de rebond.

Tag(s) : #Economie et société

Partager cet article

Repost 0