Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le réseau Guy Hoquet observe une activité immobilière dans l’ancien en repli en 2014, avec -2% en nombre de ventes par rapport à 2013. Une légère baisse du nombre de ventes qui illustre le recul de confiance des acquéreurs, mais aussi des vendeurs, qui sont un peu moins nombreux à mettre leur bien en vente qu’en 2013 (-1.2%).

 

Les acquéreurs toujours aussi présents que l’année dernière

  • +5% de dossiers ouverts dans les agences du réseau
  • un nombre de visites de biens en hausse de +57%

 

Ou sont les primo-accédants et les investisseurs ?

  • en 2014 : 30% de primo-accédants (contre 40% en 2011) et 11% d’investisseurs (contre 18% en 2011)

 

Une correction des prix en douceur 

  • En moyenne la baisse des prix sur le territoire est de -1,7% sur 2014)
  • Paris reste un marché à part qui tend à se maintenir grâce à une forte demande et des prix qui restent stables sur les biens sans défaut. Au global dans la capitale, on enregistre une légère baisse des prix (-0,8%)
  • Les maisons sont les plus touchées par les baisses de prix en Province (-2,2%) tandis que les appartements en Ile-de-France perdent -2.9%.
  • Le prix moyen d’achat est de 186 206 euros en France en 2014. En résulte une forte inégalité territoriale en termes de pouvoir d’achat. Pour un même budget, on peut ainsi acheter 24m² à Paris, 56m² en Ile-de-France, 103,3m² en province et en moyenne 73m² en France.
Bilan des marchés immobiliers 2014 - Guy Hoquet
Bilan des marchés immobiliers 2014 - Guy Hoquet
Bilan des marchés immobiliers 2014 - Guy Hoquet
Bilan des marchés immobiliers 2014 - Guy Hoquet
Bilan des marchés immobiliers 2014 - Guy Hoquet
Bilan des marchés immobiliers 2014 - Guy Hoquet
Bilan des marchés immobiliers 2014 - Guy Hoquet
Tag(s) : #Marchés Immobilier

Partager cet article

Repost 0