Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La Banque centrale du Canada souligne les risques d'une bulle immobilière sur le marché immobilier canadien.

 

Y a-t-il une bulle immobilière au Canada ?

Oui, selon la Banque centrale du Canada. Le marché résidentiel canadien serait surévalué de 10 à 30 %. Surtout, les prix de l'immobilier ont augmenté en 2014 plus rapidement que les revenus. Ainsi par exemple, les prix les plus élevés du pays se concentrent toujours à Vancouver (côte pacifique) où, sous la pression d'investisseurs asiatiques, le coût moyen d'une maison est passé de 727.000 dollars canadiens (510.000 euros) en 2012 à 806.000 dollars canadiens (565.000 euros) cette année, soit une hausse de 11 %.

Evolution des prix immobiliers dans les grandes villes Canadiennes - source theglobeandmail.com

Evolution des prix immobiliers dans les grandes villes Canadiennes - source theglobeandmail.com

Tag(s) : #Immobilier Amérique du Nord & du Sud

Partager cet article

Repost 0