Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MeilleursAgents publie la 65ème édition de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier à Paris et en Île-de-France.

 

« L’année 2014 est conforme à nos prévisions avec une baisse des prix de -3,1% depuis le début de l’année à Paris. Toutefois, la stabilité des prix parisiens depuis deux mois est une petite surprise. En effet, ces trois dernières années, nous avions observé une accélération de la baisse au dernier quadrimestre, due à un fléchissement saisonnier de la demande d’appartements familiaux. Or après une très légère baisse en octobre (-0,1%), les prix parisiens n’ont pas bougé en novembre (0,0%). Une partie de la réponse est à trouver du côté des taux d’emprunt, qui ont continué leur chute historique. La stabilité moyenne cache cependant un grand écart entre les petites surfaces (1 ou 2 pièces) dont les prix ont augmenté de +0,5% et les grandes surfaces (3 pièces et plus) qui, au contraire, ont vu leurs prix diminuer de -0,6% sous l’effet de la saisonnalité. S’il se confirmait, le sursaut des petites surfaces serait un début de bonne nouvelle en cette fin d’année. En effet, alors que beaucoup d’investisseurs ont déserté le marché, cette hausse pourrait témoigner du retour de jeunes primo-accédants bénéficiant de condition de financement exceptionnelles, » commente Sébastien de Lafond, Président et cofondateur de MeilleursAgents.com.

 

65ème Baromètre MeilleursAgents.com – Points clés :

  • En novembre, les prix parisiens sont restés stables (0,0%) après la très légère baisse du mois d’octobre.
  • Les prix des petites surfaces ont progressé de 0,5% alors que celles des grandes surfaces cèdent 0,6%.
  • Les statistiques notariales confirment que le m² parisien était passé en dessous des 8,000 € en moyenne comme nous l’avions annoncé en octobre.
  • Les prix reculent de -0,4% en un mois en Petite Couronne et de -0,2% en Grande Couronne et rattrapent la tendance parisienne.
  • La baisse des prix et des taux d’intérêts a soutenu mois après mois une demande atone face à une offre réduite.
  • Les volumes de transactions sont inférieurs de 15 à 20% par rapport aux années les plus actives.
Prix immobilier Paris et sa région - baromètre Meilleurs Agents

Prix immobilier Paris et sa région - baromètre Meilleurs Agents

Tag(s) : #Immobilier : Paris & Région Parisienne

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :