Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon les derniers indicateurs des notaires de France, les prix de l’immobilier ancien sont en légère baisse pour l’année 2014. Mais ce recul modéré éclipse de fortes disparités entre les différentes villes et départements de France.

 

"La tendance est à la baisse, mais rien de catastrophique", rassure d’entrée Pierre-Luc Vogel, président du Conseil supérieur du notariat. Ce jeudi 4 novembre, les notaires de France livraient leurs chiffres sur la conjoncture immobilière dans l’ancien, pour l’ensemble de l’année 2014. Ces derniers prennent désormais en compte, en plus des actes notariaux, les avant-contrats : "Ce sont des indicateurs fiables", souligne Pierre-Luc Vogel, "car nous ne conservons que les avant-contrats signés depuis une vingtaine de jours. Le délai de rétractation de l’acquéreur étant dépassé (7 jours), ces données peuvent être considérées comme sûres à 100%."

 

En 2014, les prix des appartements anciens baissent d’1.7% à l’échelle nationale. Ceux des maisons reculent de 0.4%. Une diminution faible, "sauf si on la rapporte aux chiffres de l’inflation (0.5% en octobre 2014)", indique Pierre-Luc Vogel, "dans ce cas, nous serions plutôt sur une baisse de 7% des prix des appartements anciens et 5% pour les maisons."

 

Les indicateurs avancés des notaires prévoient, pour la fin du mois de janvier 2015 une baisse des prix de 1.9% pour les appartements et 0.1%pour les maisons. (Pour agrandir cliquez sur l’image)

 

 

Immobilier : une baisse des prix peut en cacher d’autres
Tag(s) : #Marchés Immobilier

Partager cet article

Repost 0