Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Lyon devient hors de portée pour la majeure partie des Rhodaniens. Les prix culminent bien au-delà des 3500 euros/m2 comme à Caluire et Villeurbanne par exemple. Pour descendre en-dessous des 3 000 euros/m2 il faut s’orienter, au compte-gouttes, du côté de Grigny, l’Arbresle, Vaulx-en-Velin, Feyzin etc.

 

Des valeurs sous pression «qui bloquent le parcours résidentiel», nous font tendre vers de «la suroccupation de logements» et «à très court terme, insiste froidement Laurent Escobar, directeur associé du Groupe Adéquation, vers un déclassement de la classe moyenne». Qui avec un revenu médian de 2500 euros/mois «ne peut pas espérer mettre plus de 3 000 euros/m2 pour se loger». Comment faire lorsque seulement 11 % des biens neufs vendus dans l’agglomération affichent des prix à moins de 3 000 euros/m2 Seuls les classes supérieures, les secundo-accédants et les investisseurs peuvent donc acheter sachant que 30 % des biens vendus dans l’agglomération se situent, selon Adéquation, dans une tranche comprise entre 3600 et 4200 euros/m2."

Prix moyen au m² d'un logement pour Lyon et son agglomération - source le progrès

Prix moyen au m² d'un logement pour Lyon et son agglomération - source le progrès

Tag(s) : #Immobilier neuf

Partager cet article

Repost 0