Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon la dernière étude Xerfi, en France, les prix immobilier dans l’ancien devraient encore baisser de –2.7% en 2015 dans un contexte de croissance molle (+0.8%).

 

En 2016, cette baisse des prix pourraient s’atténuer à –1.1% si la croissance repart comme prévu à +1.7%

 

Ainsi, une nouvelle hausse des ventes de logements anciens, estimée à 3,4% en 2015 (729 000 unités), se poursuivrait en 2016, mais à un rythme moins soutenu (+1%, à 736 000).

 

Entre 2016 et 2020 : "Nous anticipons un marché immobilier en "faux plat", avec un maintien des volumes de transactions dans l’ancien dans une fourchette de 700 000 à 800 000 unités par an et une stabilisation des prix nominaux, dissimulant une baisse des prix réels de l’ordre d’1% par an."

 

Du côté du neuf, les mises en chantier augmenteront en 2015 (+8,4%), prévoit le cabinet et "l'amélioration de l’activité des acteurs du neuf, ne sera réellement perceptible qu’à partir de 2016", certaines mesures destinées à relancer la construction de logements n'entrant en vigueur qu'à partir de juin 2015. En 2016, les mises en chantier devraient donc progresser de 11,6%, à 360 000 unités.

 

Evolution du prix des logements anciens - source Xerfi

Evolution du prix des logements anciens - source Xerfi

Volumes des transactions dans l'ancien - source Xerfi

Volumes des transactions dans l'ancien - source Xerfi

Mises en chantier de logements - source Xerfi

Mises en chantier de logements - source Xerfi

Tag(s) : #Marchés Immobilier

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :