Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Sous l’effet des taux de crédit très bas et de prix en repli ou stabilisés, le nombre de transactions dans le logement existant a retrouvé son niveau proche des records historiques de la première partie des années 2000. La reprise se constate aussi dans le neuf, en collectif et en individuel. Ce bon bilan 2015 n’atteint toutefois pas le marché locatif privé dans l’existant, oublié ou… sacrifié », déclare Jean-François Buet, Président de la FNAIM, en introduction de la présentation des résultats du marché immobilier 2015.

Ce qu’il faut retenir de l’étude de la FNAIM :

Reprise du volume des transactions :

  • Après une stabilité au 1er semestre (environ 700 000 ventes sur 12 mois), le volume des transactions pourrait atteindre 800 000 ventes en 2015.
  • La baisse des taux d’intérêt a permis à l’indicateur de pouvoir d’achat immobilier de progressé de 4,3% en 2015.

Un marché encore à deux vitesses :

  • La hausse importante du nombre de ventes a été atteinte dans plusieurs régions : 19,7% en Bretagne, 18,3% en Aquitaine, entre 17% et 18% dans le Centre, la Basse-Normandie et Rhône-Alpes.
  • D’un autre côté, certaines régions ne dépassent pas les 13% : Champagne-Ardenne (12,9%), Midi-Pyrénées (12,3%), Franche-Comté (11,2%), et trois régions peinent à redémarrer : Limousin (10,9%), Auvergne (8,8%) et Corse (4,8%).

Forte reprise également dans le neuf :

  • Les réservations dans le neuf augmentent de 16,7% par rapport à 2014, à 99 465 unités.

Les inquiétudes sur le marché locatif privé

Les loyers pour les locations intervenues en 2015 sont en baisse partout en France.

  • Ils se situent à 13 €/m² au niveau national (-1,1%), contre 10,9 € en province (-1,3%) et 20,1 € en Île-de-France (-0,8%).

 

 

Source FNAIM

Source FNAIM

Source FNAIM

Source FNAIM

Source FNAIM

Source FNAIM

Tag(s) : #Marchés Immobilier

Partager cet article

Repost 0