Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les effets de la bulle immobilière en Suède se font sentir sur le pouvoir d’achat des ménages. Ainsi, le gouvernement Suédois envisagerait de plafonner l’endettement des ménages.

Déjà en mars dernier, l’état a interdit les crédits immobiliers à vie, où l'acheteur ne payait que des intérêts. La limitation à 105 ans de la durée théorique de remboursement n'a cependant pas eu l'effet escompté sur la frénésie des ménages suédois pour l’immobilier.

La Commission Européenne s’est elle aussi inquiétée de cette situation.

Les prix immobiliers aux pays de Zlatan ont presque triplés en 10 ans, passant de 1 035 €/m² en moyenne en 2005 à plus de 2 590 €/m² de nos jours.

Il en est de même pour la Capitale Stockholm qui est passée sur cette période de

2 070 €/m² en moyenne à près de 5 800 €/m² de nos jours.

Du coup, « les ménages suédois sont parmi les plus endettés d'Europe. La banque centrale estime qu'en moyenne, ils supportent une dette 1,8 fois supérieure à leurs revenus annuels et que le ratio monte à 3,2 pour ceux qui remboursent un emprunt immobilier.

A titre de comparaison et pour les ménages français, ce ratio est de l’ordre de 1 fois.

Les banques elles-mêmes, qui accordent ces prêts, commencent à s'inquiéter, comme SEB, qui estime l'endettement total des ménages à 3.600 milliards de couronnes (plus de 370 milliards d'euros), soit 87% du PIB. »

EVOLUTION DES PRIX IMMOBILIER EN SUEDE

EVOLUTION DES PRIX IMMOBILIER EN SUEDE

DETTE DES MENAGES SUEDOIS EN 2015

DETTE DES MENAGES SUEDOIS EN 2015

Tag(s) : #Bulle immobilière

Partager cet article

Repost 0