Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et si l‘assurance-vie devenait un gigantesque piège. Un piège en train de se refermer sur ceux qui pensaient avoir sécurisé leur épargne et leur retraite. L’hypothèse n’est pas si absurde comme le suggère un amendement de la loi Sapin 2. L’article 21 bis, envisage en cas de crise, la possibilité de « suspendre, retarder ou limiter temporairement, pour tout ou partie du portefeuille, le paiement des valeurs de rachat, la faculté d’arbitrages ou le versement d’avances sur contrat ». 

Source Xerfi

Tag(s) : #Economie et société

Partager cet article

Repost 0