Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Les mises en chantier de logements neufs en France ont augmenté de 20,2% sur un an à fin novembre, à 405.860, et de 16,5% sur trois mois, à 115.627, selon les chiffres publiés par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement.

 

Le nombre de permis de construire délivrés pour des logements a lui augmenté de 16,4% sur 12 mois, à 521.338, et de 27,0% sur trois mois, à 144.336.

 

"Sur les douze derniers mois, la construction neuve, qui représente plus de 87% de l'offre de logements, progresse de 16,6% par rapport aux douze mois précédents. Tous les segments contribuent à cette augmentation", souligne le ministère dans un communiqué.

 

Les permis de construire des locaux industriels et commerciaux sont en hausse de 4,6% sur trois mois, à 9,8 millions de m2 et de 9,7% sur 12 mois, à 36,65 millions de m2.

 

La progression des mises en chantier dans le non-résidentiel sur les trois derniers mois (+21,7%) est soutenue notamment par les bureaux (+53,3%) et l'hébergement hôtelier (+38,5%).

 

Le bon cru 2011 s'explique principalement par la mise sur le marché des logements "Scellier", qui avaient représenté en 2010 les deux tiers des 115.000 logements vendus par les promoteurs.

 

 

 

Mais, rigueur budgétaire oblige, le taux de réduction d'impôt pour les propriétaires achetant pour louer va être beaucoup moins intéressant, tombant à 13% en 2012 (contre 22% en 2011) avant de complètement disparaître en 2013.

 

 

 

Parmi les mesures du gouvernement dénoncées figurent, outre la disparition du "Scellier", "la fiscalisation des plus-values immobilières, la forte réduction du volume de crédit pour le prêt à taux zéro (PTZ) et la hausse de la TVA sur les travaux et sur l'accession sociale à la propriété de 5,5% à 7%".

 

Tag(s) : #Immobilier neuf
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :