Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

General Motors a vu ses ventes sur le sol américain grimper de plus de 6% en avril. Le groupe perd la bataille contre son concurrent Ford, qui affiche une croissance de plus de 25%. Chrysler affiche une progression du même ordre, soulignant la reprise du secteur.

«Il s'agit de la plus importante croissance annuelle en presque cinq ans». Dans un communiqué publié ce lundi, la direction de Chrysler ne parvient pas à dissimuler sa joie. Le constructeur américain annonce une hausse des ses ventes en avril de 25% à 95.703 unités. «Avril était un mois très positif. Nous avons hâte de poursuivre la hausse des ventes. Ce n'est qu'un début», prévient Fred Diaz, patron des ventes du groupe.

Cet enthousiasme est à l'image de celui dans lequel semble baigner tout le secteur automobile américain. Ford a publié des ventes en hausse de 25% en avril par rapport à l'année précédente. Le constructeur a écoulé 167.542 véhicules neufs sur le marché américain le mois dernier, contre 134.401 un an auparavant. En excluant les ventes de la marque Volvo, dont Ford a conclu la vente au chinois Geely, ses ventes sous les marques Ford, Lincoln et Mercury ressortent en hausse de 26%, à 162.996 véhicules.

«C'est le cinquième mois de suite au cours duquel Ford annonce des ventes en progression de plus de 20%», se félicite le groupe dans un communiqué. Pour la dix-huitième fois en 19 mois, la part de marché du constructeur aux Etats-Unis a augmenté.

General Motors (GM) n'est pas en reste mais sa progression est légèrement plus modeste que celle de ses concurrents. GM a annoncé une hausse de 20% de ses ventes aux Etats-Unis en avril à 183.091 véhicules contre 173.007 vendus sur le même mois l'an dernier. A noter que les ventes des marques abandonnées par le groupe (Hummer, Pontiac, Saab et Saturn) ont plongé de 96%, à 906 unités. Les concessionnaires cherchent à se débarrasser des invendus qui représentent encore un stock d'environ 2.000 voitures.

De son côté, le constructeur japonais Toyota annonce une hausse de 24,4% de ses ventes à 157.439 véhicules. Mais ce rebond n'est pas suffisant pour récuperer la deuxième place du secteur américain, occupée par Ford.

 

Le marché se reprend

 

«La hausse annuelle est clairement tirée par le lancement de nouveaux modèles», explique GM. Pour sa part, le constructeur fait référence à la demande soutenue pour sa Chevrolet Equinox et sa Buick LaCrosse. L'argument est aussi le même chez Ford qui, en plus de la forte demande pour ses poids lourds, en particulier pour ses pick-up et utilitaires (+38%), justifie la hausse par «la nouvelle ligne de produits».

Plus globalement, les ventes automobiles ont augmenté de 19,8% aux Etats-Unis en avril, par rapport à avril 2009, au volume annualisé de 11,21 millions de véhicules, selon le cabinet Autodata. En avril 2009, ce volume était de 9,23 millions de véhicules.

Les analystes anticipent un rebond d'environ 20% sur un an, à 11,4 millions de véhicules en rythme annualisé, contre 9,3 millions en avril de l'an dernier. Les constructeurs s'attendent en tout cas à ce que le marché automobile américain enregistre un rebond sur l'ensemble de 2010 après une année 2009 particulièrement difficile où les ventes étaient tombées à leur plus bas niveau depuis le début des années 1980, à 10,4 millions de véhicules.

 

http://www.lefigaro.fr/societes/2010/05/03/04015-20100503ARTFIG00741-automobiles-le-marche-americain-retrouve-le-sourire-.php

Automobile: le marché américain retrouve le sourire

http://immobilier-finance-gestion.over-blog.com/

a-ford.jpg

Tag(s) : #Economie et société
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :