Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les marchés immobiliers reprennent des couleurs au Canada et en particulier dans la province francophone du Québec selon la dernière étude Remax.

 


Même si certains acheteurs potentiels ont été découragés par la décision de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) de mettre fin à l'assurance d'une deuxième hypothèque, le courtier avance que cela n'a pas influencé négativement les ventes.


 

En effet, de nombreux vents portent la reprise de l’immobilier au Canada

  • les taux d’intérêt sont à leur plus bas favorisant la capacité d’emprunt des ménages,

 

  • fortement liée à son voisin américain, la croissance économique est  repartie sur les chapeaux de roues avec une progression du PIB de +2% en 2013, +2.2% en 2014 (prévision) et +2.5% en 2015 (prévision)

 

  • le dollar canadien « plus faible » a également incité les acheteurs à acquérir des propriétés au Canada plutôt qu'aux États-Unis

 

  • le nombre de transactions est en hausse de +5.9% en mai, ce qui constitue un record absolu sur les 4 dernières années. Les analystes attribuent aussi ce rebond à l'hiver très rigoureux qu'a connu le Canada, qui aurait poussé les acheteurs en masse vers le marché immobilier au mois de mai.

 

  • une reprise soutenue dans l’immobilier de luxe : en 2013, 75% des principaux marchés ont enregistré des ventes supérieures aux niveaux de l'an dernier, y compris Hamilton-Burlington (+34%), à Kitchener-Waterloo (27%), du Grand Toronto (18%), Saint-Jean (7%) et à Londres -St. Thomas (5%).

 

 

Prix des logements


Le prix réel moyen d’un logement (non corrigé des variations saisonnières) à franchi le cap symbolique des 400 000 $ à 416 584 $ (285 000 euros) en mai au Canada – soit +7.1% sur un an selon les données publiées par l'Association canadienne de l'immeuble (ACI).


«Nos études sur l'accessibilité montrent que celle-ci se détériore dans le marché canadien de l'habitation, a souligné à La Presse Affaires Leslie Preston, économiste à la TD. Nous croyons que cela contribuera au ralentissement du marché immobilier canadien, lorsque les taux d'intérêt remonteront, ce qui devrait se produire à la fin de cette année.»


Leslie Preston reconnaît que la plupart des prévisionnistes ont eu tout faux depuis plusieurs trimestres. «Une grosse partie de notre erreur réside dans le fait que personne n'aurait pu prédire que les taux d'intérêt seraient plus bas cette année qu'ils ne l'étaient l'an dernier !»

 

Des marchés immobiliers plus dynamiques au Québec

La poussé du bilan démographique au fil des dernières années au Québec (près de 43 000 nouveaux arrivants en 2010 selon lInstitut de la statistique du Québec) alimente aussi le marché immobilier.


Ainsi, les mises en chantier de logements locatifs, dans l’ensemble du Québec, se sont accrues de 11 % en 2013, comparativement à 2012. Il s’agit de la première progression dans ce créneau après deux années successives de baisse (-18 % en 2011 et -5,9 % en 2012).


L’embelli observé dans le segment locatif est attribuable aux centres urbains de moyenne et de petite tailles qui ont progressé respectivement de 18 % et 28 %. Parmi ces centres urbains, les localités de Granby (+19 %) et Saint-Jean-sur-Richelieu (+61 %) se sont distinguées par leurs bons résultats.

 

D’ailleurs et si vous souhaitez investir du côté du Québec, je vous invite à rechercher une maison à vendre à Granby, charmante commune située à deux pas de Montréal.


 

canada.jpg

 

 

Source graphiques : globalpropertyguide.com

 

 

http://www.habitation.gouv.qc.ca/fileadmin/internet/documents/SHQ/marche_habitation_quebec/bilan_2013/4g.png

 

 

 

Granby commune de la Province du Québec

 

Située à mi-chemin entre les villes de Montréal et de Sherbrooke, Granby bénéficie d’un positionnement géographique stratégique. Avec ses 66 030 habitants, elle est la Ville-centre de la Municipalité régionale de comté (MRC) de la Haute-Yamaska. 

 


Granby est une ville dynamique en pleine croissance et un milieu de vie accueillant offrant une foule de services à sa population : hôpital, cégep, écoles primaires et secondaires, piscines, centre sportif, bibliothèque, salle de spectacles, plus de 80 parcs, pistes cyclables, transport en commun, centres commerciaux, hôtels et restaurants renommés et plus encore !

 

On y trouve également un vaste parc industriel actif et de nombreux emplois de qualité. En outre, l’accès à la propriété est favorisé grâce à un taux municipal de taxation extrêmement avantageux. Granby, c’est une ville à découvrir… une ville rayonnante !

 

http://www.micasa.ca/wp-content/uploads/2013/11/Monteregie_286x2363.jpg

Tag(s) : #Ou investir dans l'immobilier

Partager cet article

Repost 0