Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Si les acheteurs potentiels se frottent les mains, les propriétaires immobilier font grise mine. Après avoir explosé pendant plus de dix ans, en Lorraine, le prix au m2 a baissé de 9,7% au 1er trimestre 2011, mais les biens restent surévalués.

 

 

 

 

 

 

Le prix du m2 a chuté de près de 10%

 


Dans le sillage de la crise, les prix de l'immobilier ont baissé en Lorraine l'année dernière. D'après le bilan annuel de la Fédération nationale des agences immobilières (FNAIM) et du réseau Century 21, le prix au m2 a chuté de 9,68% du 1er au 2d semestre 2011, la plus grosse chute intervenue dans l'hexagone.

Toutefois, selon le président de la Chambre Meurthe-et-Moselle, Meuse et Vosges du réseau Fnaim, Norbert Jacq, les "importants contrastes" entre ville et campagne, entre départements et zones d'activités économiques sont à prendre en compte et cette moyenne ne témoigne pas de toutes les situations.

Il explique ainsi que si l'hyper-centre de Metz, comme celui de Nancy, échappent à cette dégringolade, "l'âge d'or est terminé". Même le bassin thionvillois, prisé des travailleurs frontaliers pour sa proximité avec le Luxembourg, connaît lui aussi un fléchissement.

Les prix vont donc continuer à fléchir en 2012 et dans les années à venir, "c'est indéniable" pour le spécialiste immobilier. Par ailleurs, le nombre de transactions pourrait lui aussi chuter en raison des réticences des vendeurs à baisser leurs prix. M. Jacq affirme d'ailleurs que "sur dix biens, seulement quatre sont estimés à leur juste valeur et les six autres sont surévalués".

 

 

 

 

 

 

 

Mais les acquéreurs ne courent pas les rues

 


Si les prix ont enfin baissé (1.619 euros/m2 fin 2011), les Lorrains qui se rêvent propriétaires sont pourtant loin de toucher au but. D'après le baromètre Fnaim-Ifop, seulement 13% des Français considèrent qu'il est facile d'obtenir un financement.

Il faut dire qu'avec des durées de prêts qui n'augmentent plus, des conditions d'accès au crédit immobilier de plus en plus strictes et la disparition du PTZ+ et du dispositif Scellier, l'accession à la propriété est de plus en plus difficile.

Malgré la diminution des prix annoncée, la Fnaim anticipe donc un repli des transactions immobilières en 2012.

 

 

 

 

 

Article et source :

http://www.lesfrontaliers.lu/edito-7449-l-immobilier-s-effondre-en-lorraine.html

 

 

 

Sources graphiques et données :

http://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/lorraine/

 

 

 

 

13-lor1.jpg

 

 

13-lor2.jpg

Tag(s) : #Marchés Immobilier
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :