Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La crise des trois dernières années n'a pas eu les mêmes répercussions sur l'emploi aux quatre coins de la France. Mieux valait, ces derniers temps, être en poste à Nice ou à Toulouse qu'à Reims ou à Rouen. Une enquête publiée mardi matin par l'Insee constate en effet que les régions du Nord-Est ont été «davantage touchées en termes d'emploi, et principalement les régions industrielles».

 

C'est l'industrie qui a détruit le plus grand nombre de postes l'an dernier. La Franche-Comté, la Lorraine, la Picardie, la Champagne-Ardenne et la Bourgogne sont celles qui ont le plus souffert avec la crise : la perte d'emplois a été supérieure à 5 % entre le début 2008 et la fin 2009, contre 3,6% au niveau national.

 

À l'opposé, les régions du Sud, dont l'activité est orientée vers le tertiaire, «ont été les plus préservées», souligne l'Insee . Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Aquitaine ont été moins touchées que les autres : 2% à 3% d'emplois y ont été perdus. Il faut dire que ces régions étaient auparavant dans une «dynamique très positive», avec une croissance de 6% des emplois sur l'ensemble de la période 2002 à 2006. Certaines régions qui connaissaient une forte croissance ont néanmoins connu des signes de fragilité ; c'est le cas notamment de Poitou-Charentes, Rhône-Alpes, Bretagne et Pays de la Loire.

 

L'Ile-de-France résiste 

L'emploi en Ile-de-France a «mieux résisté que ce que l'on aurait pu envisager». L'emploi y a baissé de 2,7% entre le début 2008 et la fin 2009. Si la région-capitale a mieux résisté, «c'est principalement parce que 63 % de ses emplois salariés sont concentrés dans les services marchands, avec une part plus importante de services aux entreprises à haute valeur ajoutée et d'emplois qualifiés dans des secteurs innovants», explique l'Insee.

 

À la suite de la crise, le chômage a augmenté dans l'ensemble des départements. «Les plus touchés sont ceux pour lesquels le taux de chômage était déjà très élevé sur la période précédente.»

 

 

 

0518-emploi.jpg

 

Évolution totale de l’emploi salarié marchand par grands secteurs en France métropolitaine

 

en %

 

De 2002 à 2006

Entre début 2008 et fin 2009

Commerce

2,0

− 2,0

Construction

10,5

− 3,4

Industrie

− 8,5

− 6,8

Services marchands

4,4

− 0,8

Emploi salarié marchand hors intérim

1,1

− 2,6

Intérim

12,0

− 26,8

Emploi salarié marchand

1,5

− 3,6

 

 

Taux de chômage au 4e trimestre 2009 par département

 

 

carte3_t.jpg

 

 

 

http://www.lefigaro.fr/emploi/2010/05/17/01010-20100517ARTFIG00660-emploi-les-regions-inegales-face-aux-effets-de-la-crise.php

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1295

Emploi : les régions inégales face aux effets de la crise

http://immobilier-finance-gestion.over-blog.com/

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Economie et société
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :