Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Xerfi Canal présente l'analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur de la conjoncture et de la prévision de Xerfi

C'est l'heure des comptes pour les entreprises, avec ses mieux et ses pires pour l'année 2013. Dans la colonne du pire, les défaillances sont en tête de liste. 2013 va s'achever sur un gonflement de 3% des dépôts de bilan. Ce qui va porter leur nombre à 63 000, c'est environ 1 800 de plus qu'en 2012. Après 5 ans de crise, l'usure gagne et les dernières digues défensives lâchent. Deuxième point noir de l'année, la baisse de l'emploi. Le lien avec les défaillances est évident : moins d'entreprises, c'est moins d'emplois. A cela s'ajoute la prudence à l'embauche pour les autres dans un contexte économique très incertain. L'emploi marchand a ainsi constamment reculé depuis le début de l'année : sur 9 mois, ce sont 71 000 postes perdus et la fin d'année ne s'annonce pas plus gaie.

 

 


Tag(s) : #Economie et société

Partager cet article

Repost 0