Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au quatrième trimestre, selon l’INSEE, l'indice de référence des loyers (IRL) a progressé de 1,45%. Une hausse jamais atteinte depuis près de deux ans. Cet indice permet aux propriétaires d’augmenter les loyers pendant la durée du bail. La dernière fois qu'il avait autant progressé, c'était au premier trimestre 2009 (+2,24%).

Cet indice suit l'inflation qui a fortement augmenté en fin d'année. L'IRL a ainsi gagné 0,09% au premier trimestre, 0,57% au deuxième trimestre et 1,10% au troisième trimestre. La hausse de l'inflation est toutefois légèrement amortie par le fait que l'IRL est une moyenne glissante sur les derniers trimestres.

 

Conséquence : les baux signés au premier trimestre (quelle que soit l’année) pourront être révisés à la hausse.

 

Pour que cette hausse annuelle soit applicable par le propriétaire, il faut qu'elle soit inscrite dans le bail de location. Le propriétaire n'est toutefois légalement pas obligé de la prendre en compte. Le locataire peut donc tenter de négocier qu'elle ne soit pas appliquée, ou seulement en partie.

 

Pour augmenter leurs loyers , les propriétaires doivent utiliser la formule suivante :

Nouveau Loyer = Loyer actuel x variation d’indice*

Soit pour un loyer de 800 euros : 800 x 1.45% = 811.6 euros

 

*L’indice est passé de 117.47 points à 119.17 points soit +1.45%

 

Par ailleurs, cette tendance se retrouve dans les nouveaux biens mis en location depuis le début d’année.

 

Cependant et en variation annuelle, cet indice a progressé en moyenne annuelle de :

0.95% en 2009

0.80% en 2010

 

Après une pointe de 2.5% en 2008 et une moyenne oscillant entre 1.3% et 1.8% entre 2003 et 2007.

 

Après 2 années de hausses modérées, les loyers vont donc probablement repartir à la hausse tout au long de l’année 2011.

 

Sans-titre-copie-2.jpg

Tag(s) : #Loyers
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :