Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le marché parisien signe une séance euphorique dans le sillage du plan de sauvetage européen de 750 milliards d'euros. A la clôture, le CAC 40 bondit de 9,66% à 3.720,29 points. Soit sa plus troisième plus forte progression historique en une séance. L'ensemble des valeurs bancaires affiche des progressions à deux chiffres.

 

Le CAC 40 a fortement rebondi ce lundi pour regagner une partie du terrain perdu la semaine dernière (-11,12%). A la clôture, l'indice phare de la Bourse de Paris grimpe de 9,66%, la troisième plus forte progression quotidienne de son histoire, pour revenir au-dessus des 3.700 points (3.720,29 points) alors qu'il était tombé sous les 3.400 points vendredi soir.

Le CAC 40 réalise ainsi sa plus forte progression en une séance depuis le 24 novembre 2008, date à laquelle il avait grimpé de 10,09%. Le marché jouait alors aux montagnes russes en pleine crise des "subprime". Le mois plus tôt, le CAC 40 avait enregistré sa plus forte baisse historique (-9,04% le 6 octobre) ainsi que son plus fort rebond (+11,18% le 13 octobre).

Ce lundi, les investisseurs ont applaudi le vaste plan de soutien de 750 milliards d'euros mis en place pour faire face aux risques des dettes souveraines dans la zone euro soulevés par la crise grecque. Autre élément rassurant pour les opérateurs, la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé dans le même temps qu'elle allait commencer à acheter de la dette publique - pour la première fois de son histoire - et privée de la zone euro, ce qui représente un revirement de position complet pour l'institution monétaire.

Principal contributeur à la hausse du CAC 40, le secteur bancaire affiche des progressions impressionnantes à deux chiffres après avoir été massacré la semaine précédente. Société Générale s'envole de 23,89% à 40,60 euros, Axa de 21,87% à 14,40 euros, BNP Paribas de 20,9% à 53,11 euros, Crédit Agricole de 18,65% à 10,75 euros et Dexia de 17,27% à 3,87 euros. Sur le SBF 120, Natixis progresse aussi de 18,49% à 3,78 euros.

Les valeurs cycliques industrielles se distinguent également. On notera les progressions supérieures au marché de Vallourec (+11,91% à 150,80 euros), Saint-Gobain (+11,24% à 35,18 euros), LVMH (+10,09% à 40,13 euros) et Vinci (+9,75% à 40,13 euros).

Aucune valeur ne termine dans le rouge sur le CAC 40. Même le secteur défensif, s'il limite sa progression, profite du rebond. EDF gagne 2,41% à 38,19 euros, Essilor prend 2,85% à 46,18 euros, Suez Environnement 3,05% à 15,56 euros, et Pernod-Ricard 4,54% à 62,80 euros.

Unibail-Rodamco progresse plus nettement (+7,2% à 130,20 euros), le titre de la foncière profitant d'un relèvement de recommandation de RBS.

Rachat d'actions pour Publicis

Toujours au chapitre des recommandations, on notera le relèvement du conseil d'UBS sur EDF Energies Nouvelles. L'action de la filiale d'EDF prend 5,46% à 33,04 euros sur le SBF 120.

De son côté, Air France-KLM bondit de 6,25% à 10,59 euros profitant de l'enthousiasme ambiant. La compagnie aérienne a pourtant annoncé une chute de 15,9% de son trafic passager en avril, en raison de la paralysie du trafic aérien pendant plusieurs jours liée au nuage de cendres venues d'Islande.

Publicis réalise une performance mitigée face à l'ensemble du marché avec une hausse de seulement 3,84% à 32,85 euros. Le groupe publicitaire a indiqué avoir racheté à son actionnaire Dentsu 7,5 millions de ses propres actions pour 217,5 millions d'euros et les avoir annulées. L'opération a été réalisée pour un prix de 29 euros par action ce lundi avant l'ouverture de la Bourse.

Transgene (+9,23% à 16,57 euros) a, lui, fait savoir que son augmentation de capital d'un montant de 152 millions d'euros, commencera ce mardi 11 mai jusqu'au 25 mai.

De nouveaux résultats

Concernant les publications de résultats qui se poursuivent cette semaine, le groupe de BTP Eiffage a fait état d'un chiffre d'affaires en baisse de 4,2% à 2,9 milliards d'euros pour le premier trimestre 2010 mais un peu meilleur que prévu. Le titre prend 8,4% à 39,22 euros.

Pour sa part, Euler Hermès gagne 3,92% à 62,35 euros. L'assureur français a annoncé un quasi triplement de son un résultat net au premier trimestre, à 47,6 millions d'euros, et a confirmé qu'il anticipait cette année une amélioration de ses résultats.

Sur le marché des devises, le plan de sauvetage européen a profité à la monnaie européenne. Après être descendu jusqu'à un euro pour 1,26 dollar la semaine dernière, l'euro est revenu dans la matinée au-dessus de la barre de 1,30 dollar. Mais signe d'une nervosité toujours ambiante, 1 euro est retombé ce lundi soir à 1,2868 dollar.

De leur côté, les cours du pétrole s'affichent en forte hausse. Le baril de WTI bondit à 76,65 dollars et le baril de Brent de la Mer du Nord à 80 dollars.

 

La Bourse de Paris s'envole de près de 10%

http://www.latribune.fr/bourse/20100510trib000507438/la-bourse-de-paris-s-envole-de-pres-de-10.html

http://immobilier-finance-gestion.over-blog.com/

croissanxce

 

Tag(s) : #Economie et société
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :