Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le prix du timbre pour les envois de lettres de moins de 20 grammes va augmenter de deux centimes le 1er juillet. La Poste a annoncé vendredi 14 mai qu'il passera de 56 à 58 centimes d'euro. Le prix du timbre progressera de 3,5 %. Les tarifs du courrier, en moyenne, augmenteront quant à eux de 1,6 %, respectant le cadre fixé par l'autorité de régulation du secteur, l'Arcep.

 

Celle-ci a décidé, en décembre 2008, que La Poste ne pourrait pas augmenter ses tarifs réglementés de plus de 2,3 % par an entre 2009 et 2011. Le timbre, qui coûtait 46 centimes en 1996, est resté stable jusqu'en 2003, année à laquelle il est passé à 50 centimes, avant 53 centimes en 2005, 54 en 2006, 55 en 2008 et 56 en 2009.
 

"La hausse du prix du timbre n'aura qu'un faible impact sur les ménages – environ 0,10 euro par mois et par foyer –, le courrier étant un poste de consommation très modéré dans leur budget", a souligné La Poste dans un communiqué. Elle a précisé que le prix du timbre en tarif économique passerait de 51 à 53 centimes d'euros.

"DANS L'EXACTE MOYENNE DES TARIFS DES AUTRES POSTES EUROPÉENNES"

  

Le délégué général de l'association de consommateurs CLCV (Consommation, logement et cadre de vie), Thierry Saniez, souligne que, même si la hausse y est supérieure cette année, le prix du timbre suivait "globalement l'évolution de l'inflation" depuis 2005. Soulignant le rôle de "service public" du timbre, il a plaidé pour que les tarifs continuent à être "encadrés" afin qu'ils restent "accessibles pour tout le monde". Selon lui, "le risque est que, comme La Poste vend de moins en moins de timbres, elle les vende plus cher. Il faut que cela reste régulé, car une partie de la population n'utilise pas encore Internet" et a besoin de ce service.

 

Les volumes de courrier gérés par La Poste sont en constante diminution : ils ont reculé de 1 % en 2007, de 3 % en 2008 et de 5,3 % en 2009. De son côté, Régis Blanchot, délégué SUD-PTT, a souligné que "cette augmentation du tarif du timbre ne s'accompagn[ait] pas d'une amélioration de la qualité de service". "Les différentes réorganisations en cours vont dans le sens contraire, et les critères de distribution à J+1 ne sont pas toujours respectés", a-t-il affirmé.

La Poste a, elle, souligné que ses tarifs se situaient "dans l'exacte moyenne des tarifs des autres postes européennes, alors même que ses engagements de service public comme les contraintes géographiques sont plus élevés en France". Pour les entreprises, qui émettent près de 90 % des flux de courrier en France, La Poste dit avoir "tenu compte du contexte économique difficile" : pour les grands émetteurs, les tarifs des offres de courrier relationnel et publicitaire n'augmenteront pas, tandis que la hausse de l'offre "Destineo Esprit libre", adaptée aux PME, sera limitée à 0,6 %.

 Rémi Karcher avait déclaré "la chasse" aux mauvais vendeurs "ouverte".

 

http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/05/14/le-prix-du-timbre-va-passer-a-58-centimes-d-euro_1351882_3234.html

 

Le prix du timbre va passer à 58 centimes d'euro

 

http://immobilier-finance-gestion.over-blog.com/

Tag(s) : #Economie et société
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :