Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La théorie est un outil de cohérence. Mais il arrive parfois que la cohérence soit un piège, et que dans un monde changeant, elle nous voile l'essentiel. Je voudrais en donner ici une brève illustration de quelques réflexes qui peuvent nous conduire dans l'ornière.

 



Prenons d'abord notre représentation du progrès technique comme un résidu. La composante de la croissance qui ne s'explique pas par le volume de l'emploi ou du capital. D'où le sentiment répandu chez nombre d'économiste que la crise actuelle est d'abord liée à une panne du progrès technique. D'où aussi cette éternelle rengaine en faveur de plus de R&D, plus d'éducation, plus de concurrence des marchés... Peut-être. Sauf qu'à analyser la réalité avec une convention comptable très contestable, on peut passer à côté de l'essentiel. L'essentiel est de savoir quelle stratégie adopter pour sauver notre base productive, dans un monde en surcapacité chronique, sans inflation, où chaque grande zone cherche à reporter par le dumping monétaire et fiscal l'ajustement des capacités sur les autres.

 

 


Tag(s) : #Economie et société

Partager cet article

Repost 0