Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si l'immobilier haut de gamme retrouve des couleurs, c'est avant tout en raison de la chute de valeurs qui peuvent atteindre moins 40 % dans certaines régions de France. Thibault de Saint-Vincent, président de Barnes International, détaille l'évolution de ce marché spécifique.  Interview Olivier Marin.

 

 

CLUB IMMO : COMMENT SE PORTE LE MARCHÉ DE L'IMMOBILIER DE PRESTIGE ?

 

Thibault de Saint-Vincent : Il se porte toujours très bien et ce depuis une décennie, malgré un passage à vide constaté en 2008-2009. Il existe évidemment des disparités selon les villes.  Le marché parisien a repris des couleurs depuis le début de l'année, notamment sur les biens de grande qualité. 

 

Les acquéreurs potentiels sont très sélectifs et les biens qui présentent des défauts ou sont à rénover ont subi une décote depuis un peu plus d'un an.  Les biens familiaux ou les maisons se vendent globalement de 15 à 20 % moins chers. En fin d'année 2013, il y avait un blocage psychologique pour les biens au-delà de 2 millions d'euros. Cela a fortement repris depuis le début de l'année.  Le marché du haut de gamme se porte bien jusqu'à  4 millions d'euros.

 

 

Lire la suite et source Explorimmo

 


Tag(s) : #Bulle immobilière

Partager cet article

Repost 0