Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que ce soit dans les grandes villes ou les agglomérations plus modestes, les taxes foncières ont grimpé à des rythmes bien supérieurs à l'inflation depuis 2006. Sur la seule année 2011, elles ont augmenté par exemple de 54,5% à Amiens...

 

 

 

L'Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), qui regroupe les propriétaires-bailleurs, publie ce matin son baromètre des taxes foncières. Forte d'un constat est assez alarmant, l'UNPI demande aux collectivités locales un "blocage" des augmentations de taux. Les hausses atteignent en effet plus de 2 fois l'inflation entre 2006 et 2011. "Sur l'ensemble de la France, la taxe foncière a augmenté en moyenne de 20,94% entre 2006 et 2011 alors que l'inflation a seulement progressé de 8,2% pendant cette période", indique Jean Perrin, le président de l'UNPI, dans cette étude annuelle présentée mercredi. Le rythme de croissance de la taxe foncière reste donc plus rapide que celui de l'inflation, même si ce différentiel s'est un peu aplani depuis la précédente étude quinquénale : en décembre dernier, l'Observatoire de la taxe foncière de l'Unpi constatait que cette taxe avait progressé trois fois plus vite que l'inflation sur la période 2005-2010.

 

 

Dans l'étude publiée ce mercredi sur la période 2006-2011, deux communes corses s'affichent dans le trio de tête des hausses de taxe foncière les plus fortes:

Verdese (+129,43%, Haute-Corse)

• Aghione (+116,15%, Haute-Corse)

• Villers-Adam (+99,95%, Val d'Oise)

 

Lire la suite et source la Tribune

 

Toutes les taxes foncières par départements et pour chaque commune

 

 

Evolution globale taxe foncière dans les 5 plus grands villes de France (%)


taxe0.jpg

 

 

 

Taux de taxe foncière par départements (%)

taxes1.jpg

 

 

taxe2.jpg

 

 

Taux de taxe foncière dans les 50 plus grandes villes de France (%)

taxe3.jpg

Tag(s) : #Fiscalité immobilière
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :