Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MeilleursAgents.com publie la 46ème édition de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier résidentiel à Paris et en Île-de-France.

 

 

« Il a fallu attendre que les notaires confirment la baisse des prix à Paris pour que la psychologie des vendeurs recolle à la nouvelle dynamique du marché. Contraints de vendre pour des raisons familiales ou professionnelles, une majorité d’entre eux écoute désormais nos conseils en proposant des prix réalistes. Nos agences trouvent alors rapidement des acheteurs dont le pouvoir d’achat est boosté par la baisse des taux et la baisse des prix. Les volumes restent au plus bas mais tout se vend, les biens de grande qualité comme les produits les plus courants, à condition de comprendre la logique spécifique de chaque marché, de chaque bien  » déclare Sébastien de Lafond, Président et fondateur de MeilleursAgents.com.

 

 

 

« Le marché immobilier francilien n’est alimenté que par des vendeurs obligés de vendre pour des raisons professionnelles (mutation, chômage…) ou familiales (mariage, divorce, naissance, décès…). Jusqu’à ces dernières semaines, la plupart des vendeurs étaient restés figés sur les prix élevés d’il y a 12 ou 18 mois, on constate désormais une évolution majeure de leur psychologie : les vendeurs ont enfin compris et accepté que le marché d’aujourd’hui n’est pas celui d’hier et que les prix ont baissé. Ces vendeurs réalistes trouvent des acheteurs en quelques jours ou quelques semaines. Si le marché reste extrêmement limité en volume, il retrouve ainsi une certaine fluidité et, même orientés à la baisse, les prix ne s’effondrent pas. Les clefs du marché sont aujourd’hui entre les mains des acheteurs. La baisse des taux a resolvabilisé pratiquement 20% des ménages franciliens, une part bien plus importante que celle des ménages écartés du marché à cause des mauvaises conditions économiques et du chômage. Même avec un pouvoir d’achat élevé dû à des conditions de crédit exceptionnelles et à la baisse des prix, de nombreux acheteurs espèrent des baisses plus importantes et reportent leur décision.

 

 

 

En attendant, même si le marché reste compliqué, ralenti et étroit, tout se vend en Île-de-France à l’exception du très haut de gamme qui souffre d’une fiscalité jugée confiscatoire par les acheteurs étrangers. La stratégie de prix est le facteur clef qui conditionne toute vente. Avec un prix réaliste, tous les biens se vendent en quelques semaines. À l’inverse, un prix trop élevé fait fuir irrémédiablement les acheteurs. Il est indispensable aujourd’hui de comprendre les dynamiques hyper locales de chaque marché, dans chaque quartier. Le professionnalisme, la rigueur, la connaissance intime du marché sont indispensables pour réussir sa vente et son achat, » conclut-il.

 

Lire la suite et source MeilleurAgents

http://pics1.meilleursagents.com/cms/2013/03/widget_barometre_ma.com_1er_mars_2013.jpg

 

46ème Baromètre MeilleursAgents.com – Points clés :

  • À Paris, les prix ont baissé de -0,8% en février.
  • Si les petites surfaces maintiennent leurs prix (-0,1%) les grandes surfaces (3 pièces et plus) voient leurs prix baisser de -1,5% en un mois et de -3% depuis le début de l’année.
  • La Petite Couronne (+0%) et la Grande Couronne (+0,1%) sont globalement stables en prix mais avec de fortes disparités par départements.
  • Seuls les vendeurs contraints de mettre leur bien en vente sont aujourd’hui actifs. Ils ont enfin compris l’orientation des prix à la baisse.
  • Les acheteurs bénéficient de conditions exceptionnelles (taux bas et baisse des prix) mais certains espèrent encore un effondrement des prix.
  • Le marché francilien reste étroit et compliqué, les volumes sont au plus bas.
  • Au final, et à la différence d’autres marchés en régions, tout se vend en Île-de-France si le prix est réaliste.
  • La situation est l’exacte antithèse du « choc d’offre » annoncé et souhaité par le Gouvernement.
Tag(s) : #Prix immobiliers
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :