L’immobilier est-il vraiment surévalué en Belgique ?

Les dernières études du FMI, de l’OCDE, de la BNB ou encore de The Economist observent toutes une surévaluation des prix du résidentiel belge. Les chiffres divergent quelque peu mais, en moyenne, le prix d’un logement en Belgique est surévalué de 20 % par rapport à sa valeur réelle. Ajoutez à cela les frais moyens d’achat (notaire, droits d’enregistrement, TVA), de l’ordre de 15 % selon les chiffres officiels de l’OCDE, et vous obtenez un écart moyen de l’ordre de 35 % entre le prix payé et la valeur du logement. Mais la Belgique s’en sort relativement bien par rapport à ses voisins européens, comme la France et l’Espagne.

 

 

Lire la suite et source Le soir Belgique

 

http://interpretelsf.files.wordpress.com/2011/10/drapeau_belge.gif?w=500