Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon le dernier classement du Cabinet Cushman & Wakefield, la 5e Avenue (New York) devient l’artère commerçante la plus chère du monde avec une hausse de +13,3 % de sa valeur locative en un an .


A souligner, la progression de New York tient également à la baisse de 6,8 % enregistrée à Causeway Bay (Hong Kong), qui pâtit de la baisse des dépenses des touristes chinois et des tensions politiques affectant l’ancienne colonie britannique.

 

Par ailleurs, les Champs-Elysées restent l’artère la plus chère d’Europe. Si les valeurs locatives sont restées stables sur l’avenue, elles affichent une hausse de 6 % à l’échelle du marché parisien.


Toujours selon ce classement « 84 % des 330 emplacements analysés par Cushman & Wakefield dans 65 pays ont enregistré une hausse ou une stabilité de leur valeur locative, tandis que l’ensemble du marché mondial a connu une augmentation annuelle de 2,4 % ». La hausse est toutefois moins prononcée qu’en 2012 (4,5 %) et 2013 (+ 3,2 %). Divers facteurs structurels ou conjoncturels ont pu ponctuellement peser sur la demande des enseignes, qu’il s’agisse des difficultés économiques de la zone euro, de l’aggravation de troubles géopolitiques (Ukraine) ou du ralentissement des ventes du luxe dans certaines métropoles asiatiques (Hong Kong).

Le continent américain est, comme l’an passé, la région du monde où la progression des valeurs a été la plus forte (+ 5,8 %). Si le marché brésilien a marqué le pas, d’autres ont été particulièrement dynamiques. Les valeurs ont par exemple bondi de 10,6 % aux Etats-Unis, où la reprise de l’économie et la vigueur du tourisme ont soutenu la demande des enseignes dans plusieurs villes. La hausse a été particulièrement forte à Los Angeles, San Francisco et New York, qui affichent des taux de croissance à deux chiffres. « La 5e Avenue est emblématique du bouillonnement du marché des commerces américain et, plus généralement, des stratégies d’enseignes prêtes à payer le prix fort pour disposer d’une vitrine sur les meilleurs emplacements des plus grandes métropoles mondiales » explique Christian Dubois. Le haut de l’avenue (« Upper Fifth Avenue ») bénéficie notamment des projets de « nouveaux » entrants qui, à l’exemple de Microsoft, souhaitent profiter d’une visibilité optimale pour assurer le succès de leur première boutique en propre.

Artères commerçantes les plus chères du Monde, prix au m² - source Cushman & Wakefield

Artères commerçantes les plus chères du Monde, prix au m² - source Cushman & Wakefield

Source: Cushman & Wakefield (le tableau ne liste que l’artère la plus chère de chaque pays – données complètes disponibles dans l’étude)

Source: Cushman & Wakefield (le tableau ne liste que l’artère la plus chère de chaque pays – données complètes disponibles dans l’étude)

Tag(s) : #Immobilier dans le Monde

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :